Le Gavroche à Strasbourg

C’est une belle histoire que je vais vous raconter. Celle d’un papa et de son fils qui ravissent nos palais depuis presque trois décennies.

Tout a commencé il y a 28 ans quand Benoit Fuchs et son épouse transforment une ancienne crêperie en une magnifique maison familiale. Le Gavroche, du nom de ce gamin sympathique et un peu effronté, n’est au début, ni une winstub, ni un restaurant gastronomique. C’est un endroit un peu confidentiel que l’on connait grâce au bouche-à-oreille et à la cuisine maîtrisée et délicieuse de Benoit. Un restaurant dans une petite ruelle près de la place d’Austerlitz qui, année après année, devient un incontournable. 25 couverts et toujours complet, il faut réserver plusieurs semaines à l’avance. La consécration arrive en 2013 avec l’obtention d’une première étoile au guide Michelin. Durant toutes ces années, Alexy, le fils de Benoit, grandit quasiment dans les cuisines du restaurant et passe beaucoup de temps à observer les différentes techniques de cuisson, de préparation, de dressage de plats. C’est donc tout naturellement que l’an dernier, le papa passe le flambeau à son fils, en n’étant jamais très loin pour prodiguer de précieux conseils.

bloggif_5cec29f1942cc

(crédit photo : gault et Millau)

Le 1er septembre 2018, Alexy Fuchs et sa compagne Lucile Weber prennent les rênes du Gavroche en continuant de faire vivre l’authenticité d’une cuisine élaborée mais pas prétentieuse, fine et goûteuse, en travaillant les produits de saison. Formé auprès d’Emile Jung au Crocodile durant son apprentissage, puis dans la brigade du Buerehiesel, Alexy a, durant plusieurs années, collaboré à la carte du Gavroche avec son père. Aujourd’hui, on retrouve au menu des plats que les fidèles habitués dégustent toujours avec plaisir. Et ce n’est certainement pas la perte de l’étoile il y a quelques semaines qui va déstabiliser ce jeune chef battant et déterminé

Tout comme sa compagne Lucile Weber que l’on retrouve en salle et qui a été formé au Gavroche . Cette jeune femme lumineuse, maman d’un petit Lulu, accueille les clients avec un magnifique sourire, et une expérience du métier qui n’est plus à démontrer. Douce, sensible, bienveillante, Lucile veille à ce que vous vous sentiez unique.

bloggif_5ced67b1cca01

Quand à l’ambiance, elle y est détendue, simple. Rien d’ostentatoire, le décor est apaisant, agréable, les tables en bois vous invitent à vous installer pour passer un moment hors du temps, prêt à déguster le menu Gavroche, 3 ou 6 assiettes de 65 à 95 euros ou le menu « retour du marché » servi uniquement le midi à 38 euros qui évolue tout au long des semaines. La reconquête de l’étoile est en marche et nul doute qu’elle brillera à nouveau au-dessus du Gavroche

bloggif_5cec2a4d05454

Restaurant Gavroche 4 Rue Klein 67000 Strasbourg 03 88 36 82 89
www.restaurantgavroche.com

La recette d’Alexy Fuchs : « foie gras de canard poêlé à la rhubarbe confite et caramel beurre salé » la voici

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s