Miammm des chouchous !!!

Non, non je ne vais pas vous parler de ces fameux chouchous, ces cacahuètes caramélisées qu’on l’on déguste sur les plages, mais d’une plante de la famille des cucurbitacées, très riche en eau, hypocalorique, et avec un indice glycémique peu élevé (2,81g pour 100g dont 1,66g dde sucres), et c’est évidemment ce qui m’intéresse.

Elle est également appelée christophine aux Antilles Françaises et en Guyane, chouchou à La Réunion et sousou à l’Ile Maurice,  chouchoute en Nouvelle-Calédonie et en Polynésie Française, mirliton en Haïti et en Louisiane. On le consomme comme un légume, proche de la courgette. J’en ai trouvé chez mon maraîcher préféré, Jean-Michel Obrecht à Handschuheim.

bloggif_5bcf7ef501b67.jpeg

On peut cuisiner les chouchous en gratin, en salade ou en soupe, mais moi j’ai eu très envie de tenter de faire des frites de chouchous. Car j’avoue que dans mon alimentation cétogène, j’ai supprimé les pommes de terre et ça me manque très souvent.

Alors j’ai épluché mes chouchous (un peu galère car la peau pique un peu), j’ai enlevé le noyau et j’ai coupé en petites frites. Je les ai fait revenir dans une poêle avec de l’huile et du beurre. Et pour accompagner mon steak de ce soir, c’était un vrai délice.

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s