Le restaurant Le 15 à Ostwald

C’est par une belle fin d’après-midi de printemps que j’ai pris la direction d’Ostwald à quelques encablures de Strasbourg.

Situé dans la zone d’activité commerciale de la Vigie, me voila au restaurant bistronomique Le 15. Si l’emplacement ne semble pas idéal (mais au moins on se gare facilement !), à l’intérieur, le restaurant joue les contrastes zen avec une douce musique et un aménagement design.

Un restaurant de qualité reconnu par le collège culinaire de France en mai 2016, où officie le chef Sébastien Kubler, maître restaurateur. Cet ancien entrepreneur dans le bâtiment est autodidacte. Voila plus de 8 ans, il décide de devenir cuisinier. Il fait des formations, il s’entoure de chefs expérimentés. Aujourd’hui, il n’a rien à envier à ses pairs. Sa cuisine est 100% maison et plutôt inventive car Sébastien a un crédo : la création comme raison d’être. Il s’amuse, il créé, il ose et on est sous le charme de ce chef original et tellement sympathique.

Un menu du jour composé d’une entrée de saison et d’un plat du jour à base de produits frais est proposé à 12,50€.

A la carte, vous avez le choix entre l’oeuf fermier bio cuisson 63,7° ou le foie gras maison pour l’entrée, une entrecôte coupée en salle sur billot ou un quasi de veau aux morilles en plat principal et pour finir sur une note sucrée une crème caramel selon « escoffier » ou encore, mon pêché mignon, les profiteroles au chocolat maison.

Pour ceux et celles qui veulent faire un peu attention à leur ligne (j’ai dit un peu !), les salades des landes, foie gras/magret de canard ou détox, avocat/poisson grillé vont vous combler

Le chef m’a proposé de découvrir sa recette de foie de veau et je me suis revue petite fille dégustant le foie de veau que mon papa me cuisinait, les oignons qui doraient au fond de la poêle , le filet de vinaigre Melfor à la fin de la cuisson, et la bonne purée de patates douces qui l’accompagnait.

Ce n’est pas celle là que j’ai dégusté, bien sûr, mais ce retour à l’enfance a plané durant toute la recette. Au final, une cuisson en basse température durant 3h, un foie de veau d’une délicatesse et d’une texture savoureuse, des frites alsaco-belge et des asperges juste croquantes. Je suis conquise.

clear1x120180416_193713-1-ConvertImage

Et vous le serez aussi, j’en suis persuadée alors n’attendez pas, découvrez le Restaurant Le 15, du mardi au samedi, midi et soir, au 15 Rue Pierre et Marie Curie, 67540 Ostwald

Pensez à réserver au 09 51 69 65 94

http://www.restaurantle15.fr

le chef Sébastien Kubler vous détaille maintenant la recette :

Foie de veau, cuisson rosée tranché épais, Armagnac et moutarde aux noix de chez Alélor, pommes flamandes et asperges (vertes ou blanches)

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s